Le groupe français Suez a acquis près de 99 pc des parts d'Electrabel dans le cadre de l'offre publique lancée le 9 août dernier sur le groupe énergétique belge, a-t-il annoncé dans un communiqué diffusé mardi.

Suez détenait en effet, au 6 décembre dernier, 54.122.494 actions d'Electrabel, soit 98,62 pc de son capital, a-t-il précisé. La période de réouverture de l'offre, entre le 16 novembre et le 6 décembre, lui a permis de mettre la main sur 800.720 actions supplémentaires, soit 1,46 pc du capital d'Electrabel.

Seules 1,38 pc des parts d'Electrabel ne sont donc pas tombées dans l'escarcelle du géant français. En déduisant les parts détenues par le personnel d'Electrabel, soit 0,51 pc du capital, et qui ne peuvent, pour des raisons légales, être incluses dans l'offre, le public ne détient dès lors plus que 0,87 pc des actions.