Le fabricant de navigateurs GPS néerlandais TomTom a fait mercredi une nouvelle offre de rachat sur son compatriote Tele Atlas, spécialisé dans la cartographie numérique, le valorisant à 2,9 milliards d'euros, afin de surenchérir sur l'offre hostile déposée par son concurrent américain Garmin.

"Immédiatement après cette annonce, TomTom achètera et acquerra environ 25,8 millions d'actions ordinaires de Tele Atlas, représentant environ 28,3 pc du capital de Tele Atlas en circulation" grâce à des arrangements trouvés avec certains actionnaires, a précisé TomTom. Ce dernier propose 30 euros par action en numéraire, surenchérissant largement tant sur son offre initiale faite cet été, de 21,50 euros par action, que sur celle déposée par Garmin la semaine dernière, de 24,56 euros par action. Le groupe néerlandais offre désormais une prime de 81 pc au cours de clôture de Tele Atlas le jour avant que la première offre de TomTom ne soit annoncée, le 20 juillet. Elle surpasse l'offre de Garmin de 22 pc, souligne TomTom.

L'offre initiale de TomTom avait le soutien de Tele Atlas, qui lui avait demandé de surenchérir sur celle de Garmin sous peine de devoir lui retirer son soutien. Avec sa nouvelle offre, TomTom "s'attend maintenant à ce que le conseil de surveillance et le conseil d'administration de Tele Atlas soutiennent et recommandent l'offre à leurs actionnaires" , selon le communiqué du groupe. L'OPA devrait être lancée fin novembre et prendre fin avant la fin de l'année, indique encore TomTom.

A la Bourse d'Amsterdam, les investisseurs ont réagi assez négativement à la nouvelle offre de TomTom sur Tele Atlas. Ainsi, après l'ouverture, la valeur boursière de TomTom perdait quelque 10 pc (alors que celle de Tele Atlas bondissait de 18 pc !). Le cours de l'action de TomTom a finalement limité la casse avec un recul de 2,71 pc à 55,01 euros.

OPA hostile de Garmin

Le 31 octobre dernier, Garmin avait annoncé son intention de lancer une offre d'achat hostile de 2,3 milliards d'euros sur Tele Atlas. "Garmin a le projet de lancer l'offre avant le 4 décembre" (date à laquelle expire l'offre de TomTom) , avait fait savoir le groupe américain.

Tele Atlas avait immédiatement demandé à TomTom d'émettre une nouvelle offre d'achat, afin d'égaliser l'offre hostile de Garmin.

TomTom est de longue date le principal client de Tele Atlas, lequel lui fournit les cartes nécessaires à ses systèmes de navigation GPS. Le mariage des deux groupes, s'il aboutit, devrait permettre des réductions de coûts importantes et améliorer les différents systèmes technologiques. (D'après AFP)