La société d’abonnement vélo Swapfiets a annoncé jeudi qu’elle partait à la conquête de Londres, Paris et Milan. 

Elle compte également élargir son offre à de nouveaux produits, tels que des trottinettes électriques et des vélomoteurs. Après avoir franchi le cap des 200 000 abonnés, répartis à Bruxelles, Anvers, Gand, Louvain, Malines et dans d’autres grandes villes néerlandaises, allemandes et danoises, la société de vélos aux roues avant bleues entend étendre ses activités à d’autres métropoles européennes.

Le nombre d’utilisateurs a connu une augmentation de 60 % à Bruxelles ces trois derniers mois. "La pandémie y a été pour quelque chose, mais aussi l’engagement des décideurs politiques en faveur des infrastructures cyclables", indique Thomas Schiltz, district manager Belgium de Swapfiets. Et d’ajouter : "L’intérêt croissant pour le vélo est une tendance que nous observons dans toute l’Europe et nous nous en réjouissons." La société met à la disposition des usagers des vélos classiques et électriques sous forme d’abonnement pour un montant mensuel fixe. Les réparations sont comprises dans le prix. Swapfiets a également introduit des trottinettes pliables et des vélomoteurs électroniques dans certaines villes d’Europe, mais ces services ne sont pas encore disponibles en Belgique.