Cette aide intervient principalement sous forme de prêts dans le cadre du vaste plan d'aide d'urgence de plus de 2.000 milliards de dollars, appelé CARES Act, mis en place fin mars aux Etats-Unis pour atténuer les répercussions de la pandémie sur l'économie.

L'aide comprend un prêt de 111,9 millions dollars auquel s'ajoute une aide de 58,5 millions sous forme de lettre de change, a détaillé le groupe dans un communiqué. Un premier versement a été réalisé le 10 juillet, les deux autres étant prévus pour la fin du mois et pour fin août, a précisé le groupe de services au sol pour l'aviation.

Cette aide doit être affectée exclusivement au paiement des salaires et prestations sociales pour les employés aux Etats-Unis.

Comme les compagnies aériennes, le groupe suisse, filiale du conglomérat chinois HNA, a été secoué par la pandémie qui a cloué au sol de nombreuses flottes aériennes.

Début juin, le groupe avait annoncé mettre en faillite deux de ses filiales en Belgique avant d'annoncer fin juin un plan prévoyant la suppression de quelque 4.000 postes au Royaume Uni.