La commissaire européenne aux télécommunications, Viviane Reding, a menacé lundi les opérateurs de télécommunications de sévir à nouveau, comme elle l'avait fait pour l'itinérance internationale (ou roaming), s'ils ne réduisent pas le prix du transfert de données sur téléphone portable.

"Envoyer des SMS ou télécharger des données avec son téléphone portable lorsque l'on se trouve dans un autre pays européen ne devrait pas être substantiellement plus cher pour un consommateur que (de le faire) dans son propre pays", a-t-elle déclaré lors du congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone.

La commissaire espère une baisse significative des tarifs inter-opérateurs, qui permettra selon elle de réduire la facture des clients finaux et de faire décoller le marché de l'internet mobile. "Si l'industrie du mobile répond au besoin d'offres attractives en matière de téléchargement de données avec un tarif crédible dans tous les Etats membres, j'applaudirai votre action", a affirmé Mme Reding à l'adresse des dirigeants du secteur.

"Mais si je ne vois pas un tel marché unique se développer d'ici le 1er juillet, je n'aurai pas d'autre choix que de proposer une nouvelle intervention réglementaire", a-t-elle menacé.