L’année 2020, pour Telenet, est plutôt positive, avec un résultat net qui a augmenté de 44 % pour atteindre 338,5 millions d’euros. Une hausse en partie expliquée par la baisse des charges financières nettes et fiscales et un gain de 27,5 millions d’euros via la vente d’actifs à une coentreprise, apprend-on dans un communiqué de l’opérateur télécoms.

Cependant, le bénéfice opérationnel affiche une baisse de 13%, à 594,1 millions d’euros.

Mais 2020 a surtout attiré 10 600 clients “haut débit”, se targue Telenet. Un record alors que l’opérateur confirme sa volonté, annoncée en octobre, de verser un dividende brut total de 2,75 euros.

Dividende gonflé

“Conformément à notre politique renforcée de rémunération des actionnaires, communiquée fin octobre l’année dernière, le conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale d’avril 2021 d’approuver un dividende brut de 1,3750 € par action”, annonce l’opérateur qui, pour rappel, détient Base. “Une fois approuvé, ce dividende sera payé début mai et complétera le dividende intérimaire d’un montant similaire payé en décembre 2020. Ce faisant, nous aurons versé aux actionnaires un dividende brut total de 2,75 € par action (pour un montant total de 300,1 millions €), en hausse de 47 % en glissement annuel”, précise Telenet.

Côté chiffre d’affaires, Telenet a maintenu ses revenus autour de 2,575 milliards d’euros en 2020, contre 2,584 milliards en 2019. Cependant, si l’on exclut les différentes cessions ou acquisitions, les revenus ont diminué de 2 %, de par la baisse des ventes de téléphones, des revenus publicitaires et de production via la filiale De Vijver Media.

Au niveau de l’Ebitda (les bénéfices avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) ajusté, Telenet affiche une légère hausse de 1% pour l’exercice 2020.

Pour 2021, Telenet annonce prévoir un retour à la croissance grâce à un retour des revenus dans ces secteurs ainsi qu’un effet lié aux nouveaux abonnements. De plus, l’opérateur annonce un “contrôle strict des coûts”.

Malgré ces annonces, le cours de l’action a bu la tasse à l’ouverture de la Bourse et a perdu près de 2% mais il s’est stabilisé sur une baisse de 0,28% en fin de journée pour fixer la valeur autour de 36 euros.