L'opérateur flamand Telenet change de cap et a décidé de s'associer à la démarche d'Orange Belgium pour dénoncer la vente de Voo, rapportait l'Echo sur son site vendredi soir.

Orange Belgium avait demandé en février la suspension de la vente de la société Voo et la désignation d'un expert chargé d'éclaircir les circonstances et modalités de la vente de Voo à Providence. L'opérateur estime en effet que cette vente "suscite de légitimes interrogations" et demande donc sa suspension, avec effet immédiat.

Telenet, qui préférait jusqu'ici éviter la confrontation, éviter la confrontation confirme finalement se joindre à la procédure de son concurrent. Tout comme Orange, l'opérateur flamand avait aussi fait part de son intérêt, à plusieurs reprises, pour un rachat de VOO, rappelle l'Echo. Or, mi-février, le CEO de Telenet, John Porter, déclarait encore au quotidien: "Ce fut douloureux, mais c'est désormais derrière nous". "Nous aurions gardé notre position si Orange ne s'était pas lancé dans une démarche judiciaire", réagit la porte-parole de Telenet vendredi.