Alors que le délai de paiement que les entreprises laissent généralement à leurs clients est de 35 jours en Belgique, celles-ci ne recouvrent effectivement leurs créances qu’après 46 jours en moyenne, selon une récente enquête de la Vlerick Leuven Gent Management School et de l’Association belge des sociétés de recouvrement de créances (ABR), ces dernières étant évidemment très attentives au comportement des entreprises dans ce cadre.

Entre 30 et 60 jours

Selon cette enquête, menée auprès d’un millier d’entreprises, une facture sur deux est réglée entre 30 et 60 jours, et près d’une sur cinq seulement après 60 jours. En général, ce sont les montants plus importants qui tardent à être payés, relève cette enquête menée l’été dernier. Selon l’ABR, les entreprises manquent de rigueur dans le suivi du paiement des factures qu’elles émettent, surtout par méconnaissance. En effet, lorsqu’une facture reste impayée, une entreprise interrogée sur cinq n’entame aucune procédure interne de recouvrement. Les autres procèdent par appels téléphoniques, courriels, sommations, visite au client, etc. Si cette procédure interne ne donne pas les résultats escomptés, les entreprises font appel à des partenaires externes tels que l’avocat (75 pc l’ont déjà fait), l’huissier de justice (40 pc) ou le bureau de recouvrement (35 pc).

Certains préfèrent porter leur cause directement devant le tribunal (49 pc). Outre le marché du recouvrement de factures impayées, l’étude est l’occasion de rappeler que les retards de paiement sont des causes classiques de défaillances d’entreprises. (Belga)