Le conseil national des relations de travail (National Labor Relations Board - NLRB) a affirmé dans un jugement rendu public jeudi que le licenciement d?un employé qui avait mené campagne pour former un syndicat était illégal.

En outre, cette autorité affirme que M. Musk doit effacer un message posté sur Twitter en 2018. Ce conseil affirme que ce dernier a menacé de manière illégale des employés de perdre leurs actions s'ils se réunissaient sous forme de syndicat.

Il n?y a pas eu de commentaires immédiat du constructeur automobile Tesla ou de son PDG Elon Musk. L?entreprise nie tout méfait.