L'homme d'affaires excentrique a présenté ce nouveau concept, la 4680, lors de la première Battery Day du constructeur automobile. Il prédit une réduction de moitié du prix de la batterie.

Les plans d'Elon Musk comprennent un nouveau concept de batteries qui fournissent cinq fois plus d'énergie, ont six fois plus de puissance et augmenteront l'autonomie des voitures de 16%. Une voiture électrique abordable à un prix d'environ 25.000 dollars prendra cependant encore trois ans pour être lancée, a prévenu le patron. 

Pour cela, il faut diviser par deux le coût de production des véhicules. Y parvenir passe par une réduction du coût des batteries. 

Pour ce faire, Tesla a, lors d'une présentation assez technique, exposé plusieurs avancées à divers stades de la conception de la batterie: sur la conception des cellules, sur la chaîne de fabrication, sur l'utilisation du silicone, sur la fabrication de la cathode et les métaux utilisés, et sur l'intégration dans la voiture elle-même. Tout cela devrait au final permettre de diminuer de 56% le coût de production d'un kilowattheure. 

Ces déclarations ont conduit à une nouvelle baisse de 7% de la cotation de Tesla après Bourse, alors qu'elle avait déjà perdu quelques pour cents auparavant. La production de ces nouvelles batteries a déjà commencé, dans une usine du Nevada. 

D'ici la fin de l'année prochaine, il devrait y en avoir une nouvelle près de celle de Tesla à Fremont (Californie). Les actionnaires de Tesla qui ont pu faire le déplacement ont assisté à la présentation sur un parking, à l'extérieur, à bord de Tesla 3, coronavirus oblige. 

Ils ont klaxonné avec enthousiasme pendant le discours d'Elon Musk. Le Battery Day avait été annoncé il y a des mois mais avait été reporté en raison de la pandémie. Il s'est tenu en même temps que l'assemblée générale annuelle des actionnaires. 

Le succès de Tesla dépend dans une large mesure de la capacité de l'entreprise à réduire le coût des batteries tout en augmentant la portée.