Les analystes interrogés par FactSet s'attendaient à ce que le groupe d'Elon Musk livre 137.000 voitures.

Le groupe a aussi produit 145.036 voitures.

L'action reculait de 3,7% dans les échanges électroniques d'avant séance vendredi, dans un marché qui se dirigeait vers une ouverture en nette baisse après l'annonce de la contamination de Donald Trump par le Covid-19.

Le groupe, qui a pâti comme les autres constructeurs automobiles des effets de la pandémie sur le fonctionnement de ses usines au printemps et sur les ventes, a désormais livré 318.350 voitures depuis le début de l'année.

Elon Musk avait initialement fixé comme objectif la livraison de 500.000 véhicules en 2020. Il a précisé lors de la récente assemblée générale annuelle du groupe que les livraisons devraient s'afficher en hausse de 30% à 40% par rapport à l'an dernier, soit entre 477.7500 et 514.500 véhicules.

Pour arriver à la fourchette basse des prévisions, il faudrait que Tesla livre 159.400 véhicules au quatrième trimestre.

Malgré les difficultés causées par la pandémie, Tesla avait, à la surprise du marché, gagné de l'argent pour le quatrième trimestre de suite entre mars et juin.