Le malaise régnerait depuis plusieurs années chez Thalès Alenia Space, et c'est ce lundi 3 mai que les cadres et ingénieurs du site carolo de l'entreprise ont décidé de se faire entendre.

Pointée du doigt : la politique salariale apparemment voulue floue par la direction, avec des règles d’attribution des évolutions des salaires méconnues. Pour les employés, ce manque d'informations claires laisse trop souvent la place au favoritisme.

Le dialogue avec la direction étant provisoirement a rompu à ce sujet, une assemblée générale a été organisée ce lundi en front commun par les représentants syndicaux du personnel cadre et ingénieur. Une centaine de travailleurs a pu y participer, sur le site de Thalès Alenia Space à Charleroi et à distance.

Les salariés regrettent certaines décisions de la direction prises sans concertation avec les représentants syndicaux, au sujet des futures augmentations salariales pour l'année 2021. L’objectif visé par ce premier mouvement est de faire revenir la direction à la table des négociations salariales.