Ryanair, la compagnie aérienne à bas tarifs basée à Charleroi devra-t-elle partager le nouveau terminal de l'aéroport de Charleroi avec des tour-opérateurs ? Selon nos informations, Thomas Cook et JetAir seraient en négociations (avancées ?) avec les dirigeants de Brussels South Charleroi Airport (BSCA), la société gestionnaire de l'aéroport carolo pour opérer des vols au départ du site. Contacté par nos soins, Pierre Fernémont, le porte-parole de BSCA, se refuse à tout commentaire. Mais il précise : "nous sommes en discussions avec plusieurs opérateurs et tant que rien signé, on ne peut rien dire".

Les commentaires sont beaucoup plus explicites du côté des deux tour-opérateurs (TO). "C'est vrai que nous sommes en discussions avec les dirigeants de Charleroi Airport. Nous avons fait une étude très sérieuse et elle laisse apparaître que certaines destinations pourraient être intéressantes à opérer. Rien n'est encore signé, mais la décision devrait tomber incessamment, car nous devons le savoir pour boucler le catalogue de notre offre pour la saison prochaine", nous a confié Claude Perignon, directeur "quality management" de Thomas Cook Belgium. Le son de cloche de JetAir n'est pas différent. "Nous n'avons pas encore clôturé le planning de nos destinations pour 2008 et nous discutons pour l'instant avec les aéroports de Liège, de Charleroi, de Bruxelles et d'Ostende", renchérit Hans Vanhaelemeesch, chargé de la communication et des relations avec la presse chez JetAir.

Petite compagnie allemande

Pour rappel, JetAir a déjà une roue sur le tarmac carolo via sa filiale marocaine à bas tarifs Jet4you. Elle fêtera en novembre le premier anniversaire de ses opérations au départ de l'aéroport de Charleroi vers Casablanca. Jet4you relie actuellement Charleroi à la ville marocaine six fois par semaine et pourrait même bientôt augmenter la fréquence à 10 vols hebdomadaires. L'intérêt des deux TO pour BSCA indique que le site carolo n'est plus le petit aéroport d'il y a 10 ans qui faisait environ 200 000 passagers. Thomas Cook et JetAir pourraient démarrer leurs opérations en avril 2008 vers la Grèce, la Turquie et la Tunisie et ce, trois mois après l'inauguration début janvier du nouveau terminal (d'une capacité de 5 millions de passagers) de l'aéroport régional. Les dirigeants du site ont de grandes ambitions, l'intérêt de nouveaux opérateurs ne peut que les conforter dans leur stratégie de diversifier leurs activités en réduisant la part de Ryanair dans leur chiffre d'affaires. Par ailleurs, la compagnie aérienne Wizz Air a inauguré ce mardi 2 octobre une nouvelle destination au départ de Charleroi. Après Budapest, Varsovie et Ljubljana, la compagnie va relier le pays noir à Katowice à raison de trois vols par semaine (mardi, jeudi, samedi). "Cette nouvelle destination répond à la demande de la communauté polonaise de Belgique et du nord de la France", dit un communiqué.

En attendant l'arrivée des deux TO, une petite compagnie aérienne allemande devrait démarrer sous peu des vols vers la ville d'Ingolstadt en transportant des ingénieurs d'Audi.