A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, jeudi, Thomas Cook, n°2 européen - derrière le groupe allemand TUI - a affirmé ses ambitions, maintenant qu'il a mené à bien sa restructuration et qu'il est en passe d'être racheté à 100 pc par le groupe de distribution allemand KarstadtQuelle. Celui-ci s'est en effet entendu fin décembre avec la compagnie aérienne Lufthansa pour lui racheter les 50 pc du voyagiste qu'il ne détenait pas encore.

"Le secteur européen du tourisme se prépare à sa prochaine série de consolidations, et nous voulons en être. Pas comme proie, mais comme chasseur", a déclaré le patron, Manny Fontenla-Novoa. Thomas Middelhoff, le patron de KarstadtQuelle, avait déjà indiqué il y a quelques semaines qu'il envisageait d'acquérir des voyagistes en Grande-Bretagne. Manny Fontenla-Novoa a d'ailleurs confirmé son intérêt pour le voyagiste First Choice.

Sur l'exercice 2005-2006 clos fin octobre, Thomas Cook a dégagé un bénéfice net de 170,8 millions d'euros, en hausse de 62 pc sur un an, selon le rapport d'activité publié jeudi. Le chiffre d'affaires a progressé de 1,6 pc à 7,78 milliards d'euros, et le nombre de clients de 2,8 pc à 13,6 millions. Une belle victoire pour un groupe passé tout près de la faillite fin 2003, mais qui a depuis opéré une série de désinvestissements et de coupes dans ses effectifs. Le groupe, qui ne se séparera pas de la compagnie charter Condor, compte être prêt pour une potentielle entrée en Bourse en 2008.

1,6 million de Belges

Thomas Cook Belgium (marques Thomas Cook, Pegase et Neckermann et la compagnie aérienne Thomas Cook Airlines Belgium) s'inscrit dans la tendance positive. Son chiffre d'affaires consolidé a atteint 868,3 millions d'euros, en hausse de 7,5 pc. Le bénéfice avant impôt a crû de 37,3 pc à 35,8 millions et le bénéfice d'exploitation de 18 pc à 24,9 millions. Le groupe a procuré des vacances à 1,6 million de Belges l'an dernier, ce qui représente, précise-t-il, une part de marché de 46,53 pc, l'autre poids lourd du secteur en Belgique étant TUI (avec Jetair).

Pour 2007, le groupe est confiant : l'hiver est à la hausse et "la saison d'été s'annonce très positive avec, comme fait marquant, le retour de la Turquie".

avec AFP