"Nous sommes totalement en désaccord avec la position de l'administration selon laquelle TikTok est une menace pour la sécurité nationale", justifie la société dans un post de blog.

"Avec ce décret menaçant d'interdire nos opérations américaines -- éliminant au passage la création de 10.000 emplois américains et nuisant irrémédiablement aux millions d'Américains qui se tournent vers cette application pour se divertir et tirer un moyen de subsistance particulièrement vital pendant la pandémie -- nous n'avons tout simplement pas le choix", ajoute TikTok.