L'entreprise néerlandaise Lightyear a dévoilé mardi matin un prototype de ce qui doit devenir la première voiture électrique roulant grâce à l'énergie solaire sur de longues distances. 

Le véhicule appelé Lightyear One a été présenté au lever du soleil à Katwijk, aux Pays-Bas. Le Belge Lowie Vermeersch est à l'origine du design de l'engin, dont Lightyear affirme avoir déjà reçu plus de cent commandes. Lightyear a été créé en 2016 par un élève de la Solar Team Eindhoven, qui a remporté le Bridgestone World Solar Challenge en 2013, 2015 et 2017.

"Ce moment marque le début d'une nouvelle ère de la mobilité", a déclaré Lex Hoefsloot, patron et cofondateur de Lightyear. "Nous avons travaillé dur pendant deux ans pour atteindre ce jalon. Il s'agit d'un pas énorme dans notre mission de rendre la mobilité propre accessible à tous."

© Lightyear

"La principale raison pour laquelle les gens n'achètent pas de voiture électrique est qu'ils ne peuvent parcourir qu'une distance relativement courte avec une batterie pleine, alors qu'il reste trop peu de points de charge", constate le CEO de l'entreprise néerlandaise.

"Lightyear One n'est pas gêné par ces inconvénients", rétorque-t-il. "La voiture est ultra-efficace. Cela vous permet de parcourir une distance sans précédent de 725 kilomètres avec une batterie relativement petite. En outre, celle-ci se charge elle-même à l'énergie solaire. Vous pouvez également utiliser des stations de recharge ou des prises électriques ordinaires", précise-t-il. Avec une prise normale de 230 V, il est ainsi possible de charger jusqu'à 400 kilomètres d'autonomie par nuit.

Le véhicule est alimenté par quatre roues motrices indépendantes. Le toit et le capot sont équipés de cinq mètres carrés de cellules solaires avec verre de sécurité. Les 500 premiers Lightyear Ones, dont la livraison est prévue en 2021, peuvent être réservés au prix de 119.000 euros via le site internet de la marque. Les modèles suivants de la société devraient afficher un prix d'achat inférieur.