SE’nSE

La Fondation pour les Générations Futures vient de lancer, pour la sixième année consécutive, son appel à projets SE’nSE (Seed Equity and Sustainable Entrepreneurship) pour les créateurs de start-up à impact positif sur l'environnement. Les lauréats pourront bénéficier d’un capital d’amorçage sous forme de prêt subordonné convertible pouvant aller jusqu’à 50.000 euros. Cet appel à projets s’adresse aux entrepreneurs établis en Belgique qui lancent un projet à impact positif élevé sur l’environnement et dont le développement est en phase “early stage” (moins de trois ans). Le dépôt d'un projet peut se faire jusqu'au 3 mai. Infos: https://www.foundationfuturegenerations.org/fr/projet/fonds-sense

UStart Belgium

Chaque année, les SESSY Awards organisés par UStart Belgium récompensent les start-up étudiantes et les projets entrepreneuriaux étudiants les plus prometteurs. Pour son édition 2021, UStart Belgium a retransmis l'événement en ligne et en direct. Les participants ont "pitché" leurs projets devant un jury d'entrepreneurs et personnalités (Emna Everard, Pieter Timmermans, Barbara Trachte, Jean-Pierre Di Bartolomeo, Mark Andries, ...). Le premier prix, décerné à la start-up étudiante de l'année, a été attribué à Tulipal (créée par Lucas Secades et Julia Thieffry). Il s’agit d’une start-up qui développe un dispositif "2-en-1" pour nettoyer et stériliser la cup, alternative écologique aux protections hygiéniques jetables. Un deuxième prix, visant à soutenir le concept le plus prometteur, a été décerné à Kruzo (Guillaume Prieur, Marine De Prest, Antoine Kerels). L’idée développée par ces étudiants de Louvain-la-Neuve est une application permettant d'organiser et de partager un itinéraire de voyage à partir d’expériences vécues par d’autres utilisateurs.

SwapBox

La mission de la startup SwapBox est d’éliminer les emballages jetables dans les restaurants sans que cela ne coûte aux consommateurs. Grâce à l'application Web SwapBox, les clients peuvent emprunter leur boîte gratuitement. Une fois commandée, le repas peut être emporté dans ces swapbox et ainsi éviter l'utilisation du plastique. Chaque SwapBox peut être utilisée entre 300 et 500 fois, réduisant les coûts pour les restaurants et incitant les clients à faire un pas vers la durabilité.

SwapBox a démarré avec 14 partenaires situés dans les quartiers du Châtelain, Ixelles et du Sablon, avec des restaurants proposant des poké-bowls, des salades, des curry ou des bagels pour n'en nommer que quelques-uns. Depuis le lancement de la start-up le 1er décembre 2020 à Amsterdam, SwapBox a étendu son réseau à plus de 60 restaurants à Bruxelles, Rotterdam, La Haye et Haarlem. La base d'utilisateurs de SwapBox a augmenté de 50% chaque mois, avec actuellement 600 utilisateurs, évitant près de 2000 emballages à usage unique - l'équivalent de 700 kg de CO2 et 180 kg de déchets.