Le groupe Toyota a vendu 4,71 millions d'exemplaires entre janvier et juin dans le monde entier, surpassant ainsi le géant de Detroit (4,67 millions). Les ventes du groupe (qui comprend Toyota, Hino et Daihastu) ont progressé de près 8% au premier semestre, selon les chiffres du constructeur nippon publiés vendredi. Toyota, qui profite de fortes ventes à l'étranger, en particulier aux Etats-Unis, avait déjà ravi le premier rang mondial à GM au premier trimestre 2007.

Le japonais jouit d'une très bonne image de marque en Amérique du Nord, ses modèles (dont les hybrides) économiques étant davantage en phase avec la demande du marché que les voitures américaines gourmandes en carburant. Toyota est aussi très avantagé par la faiblesse persistante du yen face aux autres principales devises. Toutefois, GM, en pleine phase de restructuration, est loin d'être dans le fossé. L'américain, bien que devancé par Toyota sur l'ensemble du premier semestre, est repassé légèrement devant le groupe japonais pour la période d'avril à juin, avec 2,41 millions de véhicules vendus contre 2,37 millions pour Toyota. GM est toujours le numéro un aux Etats-Unis.

Le géant japonais, dont les ventes ont augmenté de 6,9% en 2006 sur un an à 8,52 millions d'unités, espère franchir cette année la barre des 9 millions pour atteindre 9,34 millions d'exemplaires.