L'actionnaire principal du leader sur le marché du zinc et du plomb Nyrstar, Trafigura, annonce un investissement de 30 millions d'euros dans l'usine de la société belge à Balen. Une capacité de stockage d'énergie basée sur des batteries (Battery Energy Storage System, BESS) y sera construite. Selon Trafigura, il s'agira "de l'un des plus grands systèmes de stockage en Belgique".

La construction de l'installation du BESS devrait commencer avant l'été, une fois le permis approuvé, et le système de stockage devrait être prêt d'ici l'année prochaine. Ce dernier utilisera des batteries au lithium-ion, d'une capacité de 100 MWh. 

Concrètement, la centrale sera capable de stocker 25 MW d'énergie pendant quatre heures, contribuant ainsi à assurer l'équilibre du réseau haute tension.

Une "ambition climatique"

Le projet est réalisé par la joint-venture Nala Renewables entre Trafigura et IFM Investors. D'autres projets similaires de systèmes de batteries sont également à l'étude en Belgique, dans le cadre de la transition vers plus d'énergie renouvelable. 

L'énergie éolienne et solaire peut ainsi être stockée et utilisée en cas de forte demande ou injectée dans le réseau.

Pour Nyrstar, le projet s'inscrit dans son ambition climatique, selon le PDG Daniel Vanin. L'entreprise affirme que ses fonderies de zinc sont déjà parmi les plus efficaces au monde, tandis qu'elle travaille également avec de grandes installations de panneaux solaires et d'éoliennes.