Par précaution, le tour-opérateur avait déjà décidé à la fin du mois de juin d'annuler les voyages vers Lisbonne, après que plusieurs quartiers de la capitale portugaise ont été replacés en quarantaine. Cette décision touchait environ 35 voyageurs.

La suspension devait durer jusqu'au 14 juillet mais TUI l'a prolongée jusqu'au 2 août au moins. Les Affaires étrangères belges ont placé Lisbonne en zone rouge, ce qui signifie qu'il est interdit d'y voyager. L'impact pour TUI est limité car, d'après le porte-parole, seuls six dossiers supplémentaires sont concernés.

Le passage en code rouge des deux destinations espagnoles Lérida et A Mariña n'a, lui, aucun impact sur le tour-opérateur.