La vente d'Uber Elevate va "accélérer l'arrivée sur le marché" des taxis volants, estime le directeur général d'Uber, Dara Khosrowshahi, dans un communiqué commun publié mardi soir.

Les conditions financières de l'accord n'ont pas été dévoilées mais comprennent l'investissement par Uber de 75 millions de dollars (environ 62 millions d'euros) dans Joby Aviation, société de Santa Cruz fondée en 2009 et qui compte Toyota parmi ses principaux actionnaires.

Joby Aviation va acquérir le savoir-faire de Uber dont l'objectif affiché était de lancer un réseau de taxis partagés aériens en 2023. Joby pourra offrir sur l'application du groupe les services de ses petits avions électriques à décollage et atterrissage verticaux qu'elle entend opérer à cette date.

Cette cession intervient après celle annoncée lundi d'ATG, la division spécialisée dans les technologies de conduite autonome, vendue par Uber à la start-up Aurora, fondée en 2017 et soutenue par Amazon et Hyundai. Uber investira 400 millions de dollars dans Aurora et en détiendra 26% et M. Khosrowshahi rejoindra le conseil d'administration de la société.

Uber a annoncé en novembre une perte trimestrielle de 1,1 milliard de dollars. Avant la pandémie, le groupe de San Francisco prévoyait d'atteindre la rentabilité au dernier trimestre 2020. Son PDG Dara Khosrowshahi table désormais sur de premiers bénéfices en 2021.