"Umicore a pris un excellent départ cette année, grâce à la flambée des prix des métaux précieux, en particulier du rhodium et, dans une moindre mesure, du palladium, à une forte demande dans tous les secteurs d'activité et à la solidité de ses opérations", indique jeudi Umicore. "Sur la base des performances réalisées à ce jour et de la visibilité actuelle de la demande, et en supposant que les prix des métaux précieux se maintiennent autour des niveaux observés au premier trimestre de l'année, Umicore s'attend à ce que l'EBIT ajusté pour 2021 avoisine 1 milliard d'euros, ce qui est bien supérieur au consensus actuel du marché", explique Umicore.

Par rapport à 2020, ces perspectives pour l'ensemble de l'année intègrent, à données comparables, une contribution supplémentaire exceptionnelle d'environ 250 millions d'euros liée à la hausse des prix des métaux précieux.