L'entreprise de matériaux Umicore se cherche un nouveau CEO pour succéder à Marc Grynberg. C'est la société qui a fait part de la nouvelle lors de la publication de ses résultats annuels.

"Il a fait de l’entreprise un leader mondial dans les matériaux pour la mobilité propre et le recyclage. En 2020, la société a terminé avec succès la mise en œuvre du plan Horizon 2020 et a atteint de nouveaux sommets", souligne Umicore dans son communiqué.

Un travail également reconnu par les membres du conseil d'administration et son président, Thomas Leysen. "Marc est le CEO qui est à la tête d’Umicore depuis le plus longtemps, jusqu’à présent, et, depuis 2008, il a façonné la stratégie d’Umicore avec vision et détermination. Je connais Marc comme un leader porté par de belles valeurs et comme quelqu’un qui se soucie des autres, ce qui lui a valu le respect de toutes les parties prenantes d’Umicore."

Le bénéfice net ajusté de l'entreprise a encore augmenté en 2020. © Belga

M. Grynberg était à la tête d'Umicore depuis 2008, et il y restera jusqu'à ce que le groupe mette la main sur son nouveau CEO. "Je continuerai à diriger Umicore avec toujours autant d’engagement, d’énergie et de passion jusqu’à ce que mon successeur soit en place et je me réjouis d’aider le Conseil dans une transition harmonieuse le moment venu”, commentait le futur ex CEO.

Une fin de règne en fanfare

Sur le plan comptable, Umicore sort de 2020 avec... des bénéfices records. "Malgré les graves perturbations provoquées par la pandémie de COVID-19 sur ses marchés finaux, Umicore a enregistré sa meilleure performance financière à ce jour, fortement aidée par les prix exceptionnellement élevés des métaux platinoïdes", se félicite l'entreprise. "Le bénéfice avant intérêts, impôts et dotations aux amortissements [BAIIDA] ajusté a augmenté de 7 % pour atteindre 804 millions d'euros." Quant au bénéfice net ajusté, il a augmenté de 3 % pour atteindre les 322 millions d'euros.