Un petit actionnaire de Fortis, Philippe Delville, va contester en justice la désignation du nouveau Conseil d'administration de Fortis, a révélé RTL-TVi dans son journal de 19H00.

M. Delville, 71 ans, est un petit actionnaire Fortis, mais aussi juriste et économiste de formation. Il introduira dans les prochaines heures une action en référé devant le tribunal de commerce de Bruxelles pour contester la nomination de membres du CA, selon RTL.

Il base sa demande sur le procès verbal de l'Assemblée générale du 2 décembre dernier à Bruxelles. Selon M. Delville et son avocat, ce document "très sensible" invaliderait la nomination de l'actuel administrateur-délégué du groupe, Jozef De Mey.

M. Delville est un habitué des prétoires et des dossiers médiatiques. En 2005, il était notamment parvenu à brièvement interrompre la procédure de rachat d'Electrabel par le groupe Suez, au travers d'une procédure en référé.