BNP Paribas Fortis a annoncé la suppression de 1.050 postes lors de la présentation de son plan stratégique Vision 2020 au conseil d'entreprise la semaine passée, rapporte L'Echo jeudi. 

Les services centraux et le réseau d'agences sont concernés par ce que l'entreprise appelle un "plan d'investissement". La première banque du pays veut garder la tête dans la course à la numérisation alors que le secteur bancaire est en pleine mutation. 

Quelque 2.430 emplois sont appelés à disparaître entre 2016 et 2018, mais avec les engagements prévus sur cette période, le solde s'élève à 1.050 emplois en moins, soit 7% du total des effectifs.

Le directeur du personnel de BNP Paribas Fortis, Bert Van Rompaey, évoque un "plan d'investissement" et entend ne pas procéder à des licenciements secs.

Les syndicats expriment quant à eux leur inquiétude et sont déterminés à se battre pour les salariés.