La société d'inspection Vinçotte a désigné Bernard De Cannière au poste de nouveau CEO, annonce l'entreprise belge ce lundi dans un communiqué. Âgé de 58 ans, cet "entrepreneur en série" et professeur à l'Université libre de Bruxelles (ULB) doit aider l'organisation à se numériser davantage. 

L’ingénieur civil remplace Jos Windey à la tête de la principale société d’inspection de Belgique. Jos Windey était CEO par intérim de Vinçotte depuis décembre 2019. Il reprendra désormais ses fonctions de COO.

Ces derniers mois, Vinçotte a lancé de nombreuses initiatives pour aider les entreprises à travailler en toute sécurité pendant la crise liée au coronavirus. Le nouveau CEO tient à continuer à miser sur la sécurité de ses collaborateurs.

« Nous devons gérer Vinçotte en bon père de famille. Même une organisation solide comme Vinçotte doit faire preuve de flexibilité et de réactivité pour rester sur le devant de la scène dans un monde incertain et en pleine évolution. Ces derniers mois, nous avons montré que nous en étions capables. Nous avons ainsi créé les certificats SafeZone et soutenu les codes QR sociaux 'SAVITAS' d’Esoptra. Ils contribuent à lutter contre la propagation du coronavirus sur le lieu de travail. Je remercie Jos Windey pour l’incroyable travail qu’il a accompli en ces temps difficiles. Je me réjouis de poursuivre ce travail avec lui », a indiqué Bernard de Cannière dans un communiqué de presse de Vinçotte.

Bernard De Cannière est membre depuis plus de dix ans du conseil d'administration de Vinçotte. Entre 1990 et 2015, il a fondé plusieurs entreprises en Europe dans le secteur numérique et de l'instrumentation médicale. En outre, il a enseigné la transformation numérique et le management du changement à l'ULB et à la Solvay Business School.