Son abonnement mensuel tout compris coûtera 109 euros, soit 24 de plus que sa concurrente et compatriote Swapfiets. 'E-bike to go' se dit leader du marché néerlandais où la société, qui compte cinq ans d'existence, est présente dans six villes. Son parc, porté par la demande de coursiers, a atteint cette année 4.500 vélos électriques. Elle devrait dès lors réaliser, pour la première fois, un beau bénéfice sur l'exercice 2020.

"Nous voyons un potentiel énorme en Belgique", s'enthousiasme le CEO Jelle Visser, qui table sur 4.000 à 5.000 clients sur ce nouveau marché d'ici la fin de l'année prochaine.

Après Bruxelles, Gand et Anvers, la ville de Liège devrait être la quatrième cible de l'entreprise.

Si la barre des 2.000 à 2.500 abonnés est passée, un centre de distribution devrait voir le jour en Belgique, ce qui pourrait également permettre de répondre à des demandes qui émanent déjà de Paris, anticipe M. Visser.