La société flamande de transport en commun De Lijn a commandé 200 bus "verts" au constructeur VDL pour 92 millions d'euros, a-t-elle annoncé lundi. 

Ces véhicules d'abord hybrides pourront être adaptés dans une deuxième phase pour devenir entièrement électriques. Avec cette acquisition record tant en quantité qu'en investissement, un tiers des bus de la compagnie seront désormais respectueux de l'environnement, affirme De Lijn.

Le passage des véhicules commandés au 100% électrique pourra être réalisé lorsque le réseau de bornes de chargement le permettra, précise la société.