"A quoi joue donc bpost ?", fulmine Christine Mattheeuws, présidente du Syndicat neutre pour indépendants (SNI), à l'annonce par l'entreprise postale d'une cotisation temporaire de 25 centimes sur les colis. 

"C'est un très mauvais signal envoyé aux indépendants. Il leur faut tout le soutien qu'on peut leur donner en ces périodes de crise. Cette prise de position va complètement à l'encontre de leurs besoins. Elle est incompréhensible et économiquement irrationnelle puisque certains indépendants vont renoncer aux livraisons ou avoir recours à d'autres prestataires", dit Christine Mattheeuws.