Floridienne, une holding wallonne cotée en Bourse, vient de déposer 50 millions de dollars sur la table pour racheter l'entreprise américaine Beneficial Insectary. Si ce nom ne vous dit peut-être rien, il s'agit du leader du marché en protection biologique des cultures. Avec les insectes, l'entreprise lutte contre toute une série d'épidémies qui touchent les cultures grâce à des éléments naturels. C'est Biobest, filiale de Floridienne, qui a mené l'opération de rachat. 

L'entreprise Beneficial Insectary est installée à Redding, en Californie. Son chiffre d'affaires tourne autour des 25 millions de dollars. Depuis 1986, elle était aux mains de Sinthya Penn, qui vient de revendre l'entièreté de ses parts dans l'entreprise.

Ce rachat revête une importance toute particulière pour la holding belge. Dans les années à venir, les prévisions annoncent des chiffres de croissance records sur le marché américain dans ce secteur. La filiale Biobest était déjà présente dans l'état du Michigan aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. Les sites de production de Beneficial Insectary viennent donc s'ajouter à la liste. Sur le plan commerciale, les deux entreprises sont complémentaires.

Dans un communiqué de presse publié après le rachat, il a été précisé qu'après le rachat, Biobest et Beneficial Insectary garderont chacune leur identité et conserveront leur autonomie. "L'accent sera mis sur la réalisation d'une synergie opérationnelle afin de pouvoir assurer la livraison fiable d'insectes."

Mardi, KBC  a relevé l'indice de l'action Floridienne de "conserver" vers "accumuler".