Les Français ressentent en moyenne que l'inflation a été de 12,1 pc sur les 12 derniers mois, et 60 pc disent qu'ils vont dépenser moins à cause de la hausse des prix, selon un sondage Ifop réalisé pour la Banque Robeco publié vendredi. 16 pc des Français pensent que la hausse des prix sur les 12 derniers mois a été supérieure à 20 pc, 11 pc disent qu'elle s'est située entre 10 pc et 20 pc, et 15 pc entre 5 pc et 10 pc. Les Français se répartissent à moitié entre ceux qui perçoivent une inflation supérieure à 4 pc et ceux qui estiment qu'elle a été inférieure à ce chiffre. Selon l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), l'inflation a atteint en février 2,8 pc en glissement annuel. 94 pc des personnes interrogées estiment que la hausse va se poursuivre sur les 12 prochains mois. L'inflation "inquiète" 90 pc des personnes interrogées et va "changer (les) comportements" de 80 pc d'entre elles. 61 pc disent avoir l'intention de "dépenser moins", une tendance plus marquée "au sein des catégories populaires et parmi les personnes âgées de plus de 50 ans", relève l'étude. "Les Français pointent clairement les produits alimentaires, l'immobilier, l'essence et les loisirs comme les biens ou produits les plus soumis à la hausse des prix", précise l'institut. "La perception d'une stabilité est au contraire à l'oeuvre s'agissant des vêtements, des biens d'équipement ménagers et des produits culturels. Les produits de haute technologie apparaissent comme les seuls biens pour lesquels on ressent une baisse des prix". Le sondage a été réalisé par téléphone du 3 au 5 mars auprès d'un échantillon représentatif de 955 personnes. (AFP)