ENVOYÉ SPÉCIAL à LIEPAJA

"De l'avis général de notre délégation, l'expérience a été fort positive. Il serait logique qu'après la Lituanie et la Lettonie, nous mettions le cap sur l'Estonie mais à partir d'ici, l'on pourrait aussi naturellement regarder vers la Russie. Ce serait complémentaire pour les pays européens que l'on peut qualifier d'émergents". Au terme de la visite d'État d'Albert II en Lettonie, qui s'est achevée par une escale dans la ville portuaire de Liepaja où l'on veut oublier au plus vite l'occupation soviétique et son statut de ville de garnison de la Marine, le président de la FEB, Jean-Claude Daoust s'est dit très satisfait de ce qui était une visite de consolidation pour les firmes belges déjà présentes et un tour exploratoire intéressant pour d'autres.

Le forum économique co-organisé par la FEB et son homologue de Riga, la LIAA a en tout cas montré que cette coopération s'inscrivait déjà dans le paysage économique. Même au sens propre à en juger par le nombre de bâtiments publics ou privés dont les toits ont été (ré) aménagés par Imperbel-Derbigum dont, excusez du peu, le palais présidentiel... Comme le souligne son responsable, Christian de Goussencourt, "c'est l'excellente entente avec notre agent local qui a permis ces projets peu communs".

Voilà pour une entreprise belge déjà bien implantée mais il en est d'autres encore en pleine prospection comme Spadel. Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas notre bière mais notre eau et la reine d'entre elles qui est en vedette. Pour Marc du Bois, les perspectives sont aussi très bonnes d'autant plus que certaines chaînes de magasins sont prêtes à jouer le jeu.

L'on a lu dans nos précédentes éditions que les recteurs d'universités avaient aussi toutes les raisons d'être heureux. Pour Jean-Claude Daoust, le moment est venu d'envisager aussi lors des prochaines visites d'État des initiatives communes entre la délégation universitaire et celle de la FEB.

Les uns et les autres ont en tout cas trouvé une oreille plus que positive auprès du Roi mais aussi de la présidente lettonne. Bref, quand elles se déplacent à l'étranger sous des auspices royaux, bien des rêves peuvent se muer en réalités pour nos entreprises, qu'elles soient des PME ou de "grosses boîtes".

D'autant plus lorsque comme pour remercier les hôtes lettons, Albert et Paola ont non seulement offert un concert de qualité avec les jeunes solistes Yossif Ivanov et Dimitris Saroglou, implantés chez nous, mais aussi une superbe carte de visite de la cuisine belge sous la houlette de LSG Sky Chefs avec André Glaude et une efficace équipe du Céria (Anderlecht) qui ont réalisé un dîner-buffet fait uniquement de spécialités de chez nous, le vin excepté...