A.S. Adventure, Brantano, Di&Planet Parfum, Fnac Vanden Borre, JBC, Maxitoys.... Ils lançent un appel aux consommateurs belges: acheter local!

On le sait, la crise du coronavirus est un drame économique. Pour de très nombreux secteurs. Les enseignes de commerce vont évidemment payer au prix fort la fermeture de leurs points de vente, même si les canaux de e-commerce continuent de fonctionner.

Des enseignes qui pensent déjà à l'après-crise. Plusieurs d'entre elles appelent les consommateurs belges à une "union sacrée" afin de les inciter "à acheter sur les sites e-commerce locaux". Parmi les signataires de cet appel, rendu public vendredi après-midi, on retrouve A.S. Adventure, Brantano, CKS, Damart, Di&Planet Parfum, Fnac Vanden Borre, Fun ou encore JBC ou encore Maxitoys ou Veritas pour n'en citer que quelques-unes.

"Les commerçants sont entrés dans une nouvelle ère depuis l’annonce des mesures renforcées le 12 mars. Un monde où la priorité principale est de concilier la satisfaction du client et la santé de tous, tant celle de nos clients et que celle de chacun de nos employés. Depuis la publication de cette première série de mesures, de nombreux commerçants, sans tenir compte de l’impact financier et sans que le gouvernement nous les y engage, ont décidé unilatéralement de mettre la sécurité de leurs collaborateurs et de la société au centre de leurs préoccupations en fermant proactivement leurs magasins. Non pas parce que c’était facile, mais parce que c’était juste", expliquent ces vingt-cinq enseignes dans un communiqué commun. Et d'ajouter: "2020 sera une année perdue pour tous les détaillants, quelle que soit leur taille. Mais malgré la certitude des pertes accumulées, nous continuons à servir les consommateurs belges. Nos boutiques en ligne resteront ouvertes pendant les prochaines semaines et, comme vous pouvez vous y attendre, nous mettrons tout en place pour répondre au maximum à leurs attentes."

Alors que le personnel de ces enseignes sera confronté au chômage économique ou temporaire dans les semaines, voire les mois à venir, ces acteurs du monde du commerce s'adressent directement aujourd'hui aux consommateurs belges: "Avec courage et sens civique, nous combattons tous le coronavirus. En tant que secteur, nous sollicitons également votre soutien. Lorsque vous passez des commandes en ligne (et vous le ferez sans aucun doute), pensez d’abord à votre commerçant local, qu’il s’agisse d’un entrepreneur indépendant ou d’un acteur national ? Vous pouvez trouver des produits similaires sur des sites étrangers, livrables en Belgique. Certes. Mais après cette crise, nos dizaines de milliers d’employés de magasin souhaiteront vous accueillir à nouveau dans leurs magasins, soyez dès lors cohérents et achetez local ! Êtes-vous prêt à nous aider et à nous soutenir dans ce domaine ? Achetez sur nos boutiques belges et soutenez ainsi l’économie locale. Pas parce que c’est facile, mais parce que ça fait du bien."

Un appel qui résonne comme un SOS de tout un secteur en grande détresse économique.