Le géant néerlando-britannique de l'alimentaire a été reconnu coupable de pratiques de cartel dans le secteur des glaces. L'autorité turque de la concurrence estime qu'Unilever a notamment accordé des remises de prix illégales à des revendeurs, tout en les contraignant à des accords d'exclusivité.

Le groupe dispose désormais de 60 jours pour mettre ses contrats avec ses partenaires en conformité.