À Las Vegas

Pour les professionnels du secteur, le NAB (du 14 au 19 avril) est le lieu où il faut être, car c'est le plus grand salon consacré aux technologies de l'image et du son, où les exposants présentent les nouveautés du futur (caméras, TV, écrans plasma, etc.). C'est aussi le lieu où on voit défiler les principaux décideurs qui se déplacent personnellement au lieu d'envoyer des collaborateurs.

"En 2006, le NAB s'étend sur 170 000 m², c'est 1 500 exposants, plus de 105 000 visiteurs venus d'environ 140 pays. Les chiffres indiquent aussi que 64 pc du budget d'investissements des visiteurs seront dépensés au NAB et 50 milliards de dollars de promesses d'achats ont été faites dans les 12 mois suivant l'édition. Les USA sont le premier marché des entreprises wallonnes à la grande exportation (hors Europe)" , dit Frédéric Delbart, conseiller commercial de l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements internationaux (Awex) à San Francisco. Le NAB offre donc une grande tribune aux entreprises wallonnes.

Pour sa deuxième participation, l'Awex a amené sous sa bannière dans la ville de jeux et de spectacles neuf PME (Dragons Films, Etilux, FAR, Flying Cam, I-Movix, Intopix, Neuro TV, Show Solutions, Technocité), dont la plupart n'auraient pas pu supporter individuellement tous les frais. Elles emploient entre 10 et 70 personnes. L'an dernier, une superficie de 30 m2 s'est négociée à 15 000 dollars, la location d'une connexion Internet coûtait 1 000 dollars et 500 dollars pour la carpette. Sans oublier les frais d'hôtels et de déplacements.

"L'aide de l'Awex est indispensable pour des petites structures comme les nôtres, être au NAB est une ouverture sur le marché mondial et aussi paradoxal que cela puisse paraître, c'est ici qu'on rencontre des clients ou des partenaires européens et même belges" , confient Sébastien Clément et Dr Pedro Correa, respectivement directeur général de Show Solutions (St-Gérard, panneaux publicitaires luminescents à LED) et Intopix, une spin-off de l'UCL (Louvain-la-Neuve, décodage des images pour la projection de films en digital). C'est leur première participation au NAB.

Participation en hausse

Intopix y aurait rencontré des dirigeants de Sony Belgium avec lesquels des contacts prometteurs ont été noués. Show Solutions est approchée pour deux contrats de distribution, un autre de livraison (au Guatemala pour un constructeur auto).

"Nous avons participé à l'édition 2006 et initié des contacts, cette année nous sommes là, parce que c'est un rendez-vous important dans le secteur. Une des retombées essentielles du NAB est qu'on gagne en crédibilité chez les décideurs et les autres acteurs, car votre participation signifie que vous avez atteint un niveau de maturité et de réputation pour assurer un grand salon" , renchérit Guy Vanden Bemden, directeur général de Neuro TV (Mons), spécialiste des décors et studios virtuels pour la télévision.

"Nous avons la chance d'avoir en Wallonie une densité d'entreprises actives dans des domaines aussi pointus que l'image et le son. C'est leur rendre service que de les amener ici où elles peuvent côtoyer les grands du secteur et les décideurs. L'agence prend en charge environ 50 pc des frais et met gratuitement les premiers six mètres carrés à la disposition des entreprises" , explique Guy-François Vanpaesschen, chargé de mission à l'Awex. Le stand de l'agence (120 m2) est l'un des trois pavillons "nationaux" du salon, les deux autres étant ceux de la Chine et de l'Etat de la Bavière.

L'investissement, pour l'Awex, s'élève à 90 000 € contre 60 000 € en 2006 (six entreprises sur 60 m2). L'édition 2008 est déjà inscrite à l'agenda. Avec plus d'ambassadeurs wallons et un budget plus important ?

A noter enfin que Deltacast (Ans) et EVS (Liège) ont financé, seules, leur présence au NAB.