L'entreprise JCDecaux a lancé vendredi à Bruxelles ses eVillo! , la version électrique des vélos partagés du service Villo! . Au total, 1.800 deux-roues électriques seront déployés dans la capitale. Un millier sont déjà disponibles et 800 viendront renforcer la flotte dans la nuit de vendredi à samedi. 

Le lancement des eVillo! était prévu durant l'été dernier mais a pris du retard. Ces bicyclettes électriques représenteront plus du tiers des 5.000 vélos de la flotte Villo! .

Un pop-up store a en outre ouvert ses portes ce vendredi rue Joseph Stevens, dans le quartier du Sablon, pour informer les utilisateurs, qui pourront également y récupérer des batteries portatives individuelles. Les abonnés au service qui souscriront à l'option électrique pour 4,15 euros par mois doivent en effet disposer de l'une de ces batteries à titre personnel.

Cette batterie, qui tient dans une poche, se recharge en deux heures via un port USB-C pour une autonomie de 8 à 10 km. En cas de perte ou de non restitution, une caution de 150 euros est demandée contre une nouvelle.

Le eVillo! peut être utilisé soit en version mécanique soit en version électrique. S'il est plus moderne que la version classique, son poids reste relativement conséquent.

"Nous voulons offrir aux Bruxellois le plus grand nombre d'alternatives à la voiture personnelle et pour cela, il faut soutenir l'innovation", défend Elke Van den Brandt, ministre bruxelloise de la Mobilité. "Nous investissons donc dans de meilleures infrastructures cyclables et lançons cette offre électrique de Villo! ."