Le groupement émetteur de cartes bancaires Visa va fusionner trois de ses entités au sein d'une même société, Visa Inc., qui sera introduite en Bourse d'ici douze mois tandis que l'entité européenne gardera son autonomie, a-t-il annoncé mercredi. Les entités Visa USA, Visa Canada, et Visa International (Asie Pacifique, Amérique Latine, Europe centrale et de l'est, Moyen-Orient et Afrique) vont fusionner "dans les mois à venir", a indiqué Philippe Menier, directeur général adjoint de Visa Europe, lors d'une conférence de presse à Paris.

La nouvelle société sera nommée Visa Inc. et sera introduite en Bourse "d'ici douze mois", a-t-il ajouté, sans préciser sur quelle place boursière, se contentant d'indiquer qu'il s'agira d'une "Bourse de valeurs de premier plan". Il n'a pas non plus voulu indiquer combien le groupement entendait lever sur les marchés mais a précisé que la majorité des actions seraient mises à disposition du public. Cette réorganisation et le projet de cotation ne concernent pas Visa Europe, qui conservera son statut d'association à but non lucratif gérée par ses 4 500 banques européennes membres. Visa Europe, qui regroupe 36 pays dont la Bulgarie et la Roumanie, la Turquie et Israël, opérera sous licence exclusive et irrévocable de Visa Inc. "afin de garantir l'interopérabilité au niveau mondial". Visa Europe justifie la volonté de rester autonome par le fait que le statut d'association lui permet de "soutenir directement la mise en place du marché européen des paiements ou Sepa (Single Euro Payments Area)".

Les dépenses effectuées sur les douze derniers mois avec des cartes Visa en Europe se sont élevées à 1 500 milliards de dollars (1 250 milliards d'euros) soit un tiers des 4 500 milliards de dollars dépensés dans le monde avec les cartes du réseau. (AFP)

© La Libre Belgique 2006