Le géant britannique de la téléphone mobile Vodafone a annoncé mardi qu'il avait signé un accord avec le groupe américain Apple, en vertu duquel il distribuera son téléphone-baladeur à écran tactile iPhone dans dix nouveaux pays d'ici la fin de l'année.

Les Etats concernés sont l'Afrique du Sud, l'Australie, l'Egypte, la Grèce, l'Italie, l'Inde, le Portugal, la Nouvelle-Zélande, la Turquie et la République tchèque, a précisé le groupe dans un communiqué. Le groupe britannique n'a pas divulgué les conditions financières de l'accord, ni le prix de vente prévu dans ces différents pays.

L'opérateur précise que les appareils qu'il distribuera sont destinés à fonctionner sur son réseau, sans indiquer s'ils seront dans certains cas vendus débloqués (c'est-à-dire capable de fonctionner sur n'importe quel réseau). Interrogée à ce sujet, une porte-parole du groupe n'a pas voulu faire de commentaires. Lancé en juin 2007, l'iPhone est pour le moment disponible officiellement dans 6 pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, France, Irlande, Autriche).

Apple a écoulé jusqu'ici son téléphone multifonctions à plus de 5,5 millions d"axemplaires. Le groupe américain espère en vendre au total 10 millions entre son lancement et la fin de cette année. Vodafone compte environ 250 millions de clients dans le monde. C'est le troisème groupe mondial de télécoms par la valeur boursière, derrière le chinois China Mobile et l'américain AT&T.