Après avoir maintenu ses tarifs de télédistribution en dessous de 10 € par mois pendant plus de deux ans, Tecteo, qui propose l’offre triple play (TV-Téléphone-Internet) sous la marque Voo (environ 1,1 million d’abonnés), voudrait majorer ses prix pour combler ses pertes et ses investissements. C’est ce qui ressort de la réponse du ministre pour l’Entreprise et de la simplification administrative, Vincent Van Quickenborne (Open VLD) à une question orale du député David Clarinval (MR). D’après le ministre fédéral de l’Economie et des TIC (Technologie de l’information et de la communication), la demande de l’ex-ALE, datée du 18 mars, a été réceptionnée le 23 mars par le Service des prix de la Direction générale organisation et régulation du marché de son département. La hausse de prix demandée par Tecteo s’élève à 23 %, soit 2,50 € par mois hors TVA et les droits d’auteur. Concrètement, Tecteo voudrait voir la facture mensuelle de ses clients passer de 10,75 € à 13,25 €.

Le groupe justifie sa demande notamment par la perte enregistrée par sa division de télédistribution en 2009 (- 66 millions d’euros) ainsi que par les coûts liés à la modernisation du réseau et à sa maintenance. Par ailleurs, elle invoque aussi les coûts liés à l’amélioration de la qualité du support, l’augmentation du coût par abonné lié à la diminution du nombre de RGU (nombre moyen de type de service auquel un abonné souscrit) et la hausse des coûts liés à l’inflation. " Tecteo a eu l’autorisation d’appliquer le tarif de 10,75 € par mois depuis septembre 2008, mais ne l’a pas fait et a maintenu son tarif à 9,05 € par mois jusqu’au 1er janvier 2010 ", a précisé Vincent Van Quickenborne.

La hausse de prix demandée par Tecteo n’enchante pas tout le monde, à commencer par les consommateurs. Soumise à l’avis préalable du comité permanent de la Commission pour la régulation des prix le 7 avril dernier, la demande n’y a pas reçu un avis unanime. Le Centre de recherche et d’information des organisations de consommateurs (Crioc) doute d’ailleurs du bien-fondé de la demande de hausse des tarifs de Tecteo. " Le Crioc estime injustifié de mettre en avant l’argument de la concurrence pour augmenter les prix et rappelle que la concurrence doit avant tout se faire au bénéfice des consommateurs, ce que semble perdre de vue Tecteo Voo ", a-t-il réagi dans un communiqué. Le Crioc rappelle que la législation permet aux consommateurs de mettre fin à leur contrat sans frais en cas d’augmentation du prix. Il " recommande vivement à ces derniers de comparer attentivement les prix des différents câblo-opérateurs ". Il faut dire que les dirigeants de Tecteo indiquent que la Belgique est l’un des pays de l’Union européenne où les prix de la télédistribution sont les plus bas. Ils basent leur argument sur une comparaison effectuée auprès de 14 fournisseurs de télévision digitale dont trois belges. " Ce tableau présenté par Tecteo Voo est non seulement lacunaire et incomplet, mais il ne permet pas d’effectuer une comparaison réelle des tarifs de télévision digitale. Le contexte commercial invoqué est tronqué et ne reflète pas la réalité économique du secteur ", rétorque le Crioc. Celui-ci indique avoir reçu, l’an dernier, beaucoup de plaintes de consommateurs au sujet de l’augmentation subite des tarifs de Voo en matière de téléphonie.

Selon nos informations, Tecteo poursuit le Crioc en justice. Ses dirigeants ont introduit une action en référé contre le Centre ou son directeur, Marc Vandercammen pour avoir divulgué des informations confidentielles de la réunion du comité permanent du 7 avril. Or, celui-ci n’y avait pas assisté.

En attendant, le ministre Van Quickenborne a jusqu’au 21 mai (délai de 60 jours à dater du jour de la réception de la demande par le service des prix). " Mes services attendent les chiffres d’exploitation pour l’exercice 2010 qui permettront de mesurer l’impact économique de la fusion par absorption de la SCRL NewIco par Tecteo. J’ai l’intention, sous cette réserve, de limiter la hausse à 0,38 €/, ce qui correspond à l’inflation (3,58 %) entre mars 2001 et juillet 2008, date de la dernière autorisation accordée à Tecteo. La nouvelle redevance d’abonnement finale (HTVA et droits d’auteur) s’élèverait à 11,13 €/mois ", a conclu le ministre Van Quickenborne dans sa réponse au député David Clarinval.