Il en coûtera 98 dollars par an ou 12,95 dollars par mois aux clients intéressés par cette prestation, baptisée Walmart+ et disponible à partir du 15 septembre, détaille un communiqué.

C'est un peu moins cher que le tarif d'Amazon Prime, de 119 dollars par an ou 12,99 dollars par mois, mais ce dernier inclut aussi l'accès aux services de vidéo et de musique en streaming d'Amazon.

En outre, les clients de Walmart+ devront passer une commande d'au moins 35 dollars.

Pour se différencier, le numéro un américain de la distribution prévoit de proposer des réductions sur le carburant.

"La vie est plus compliquée que jamais. Walmart+ est conçu pour faciliter les choses et offrir aux clients la possibilité de n'avoir à sacrifier ni les prix bas, ni la commodité" d'une livraison, a commenté Janey Whiteside, responsable des relations clients, dans le communiqué.

"Walmart+ réunira un ensemble complet d'avantages là où les clients en ont le plus besoin et là où nous estimons que notre échelle peut apporter une valeur unique", ajoute-t-elle.

Le groupe inclut dans ce nouvel abonnement la livraison gratuite de plus de 160.000 produits, de l'alimentation aux téléviseurs, aux prix vendus dans les magasins, parfois dès le jour même. Ce service existait déjà sous le nom de "Delivery Unlimited" (livraison illimitée).

Y est ajoutée l'offre "Scan & Go", qui permet aux clients de scanner les produits qu'ils mettent dans leur caddie au fur et à mesure de leurs courses avec l'application Walmart puis de payer directement avec leur smartphone.

L'abonnement prévoit aussi une réduction sur le carburant dans ses près de 2.000 stations-essence Walmart et Murphy.

Le groupe, qui a vu ses ventes en ligne quasiment doubler au second trimestre à la faveur de la pandémie, continuera à proposer des livraisons à l'unité.