Entreprises & Start-up

Zalando a revu à la hausse ses prévisions de bénéfices annuels après un deuxième trimestre robuste, en dépit de commandes en moyenne moins grosses, a annoncé jeudi le site internet allemand d'articles d'habillement.

Le nombre d'utilisateurs actifs dans 17 pays européens a bondi de plus de 15%, à 28,3 millions. C'est la croissance la plus forte croissance jamais enregistrée par la plateforme pour un deuxième trimestre. 

Le nombre de visiteurs sur le site est également en progression, de plus de 38%, à 986,4 millions, dont 84% par le truchement d'appareils mobiles. Les commandes, en revanche, ont diminué en valeur. 

Les ventes ont atteint en moyenne 56,9 euros, en recul de 2,6% en glissement annuel mais la tendance baissière, insiste Zalando, est en train de ralentir. 

Plus la commande est petite, plus cela coûte cher à Zalando qui a d'ailleurs rendu les petites commandes payantes dans neuf pays. 

La France est venue s'y ajouter. Le chiffre d'affaires de Zalando a augmenté de 20%, à 1,6 milliard d'euros, pour un bénéfice opérationnel (ebit) de 101,7 millions d'euros, contre 94 millions d'euros un plus tôt. 

Pour l'ensemble de l'année, l'entreprise table sur un bénéfice opérationnel dans le haut de la fourchette précédemment évoquée de 175 à 225 millions d'euros.