Un bail commercial de courte durée à Bruxelles avant la fin de l’année

C.M.
Un bail commercial de courte durée à Bruxelles avant la fin de l’année
De quoi rassurer les entrepreneurs qui veulent tester un concept et les bailleurs qui céderaient leur local à moindre frais.

Est-ce parce qu'il y a de plus en plus de commerces vides dans les rues du pays ou parce que le commerce évolue, appréciant one-shot et start-up, toujours est-il que les offres éphémères sont très tendances. Même si… elles ne sont pas sécurisées. Ni pour le preneur, ni

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité