Immobilier: voici les conseils de pros pour aider les syndics bénévoles

Vue aérienne de Bruxelles / Construction / Immobilier
Vue aérienne de Bruxelles / Construction / Immobilier ©D.Bauweraerts
De plus en plus de copropriétés sont gérées, en interne, par leurs copropriétaires. Dossier Charlotte Mikolajczak

Que le syndicat national des propriétaires et copropriétaires (SNPC) se lance dans l’écriture d’un ouvrage expliquant comment devenir syndic bénévole de son immeuble est dans l’ordre des choses. Même s’il s’agit en fait d’une première. Qu’il se base sur une brochure réalisée par l’Association française des responsables de copropriétés (ARC), est tout aussi normal : la législation est peut-être différente, et il a fallu adapter le texte aux réalités belges, mais la tenue des copropriétés et les préoccupations des copropriétaires sont identiques. Par contre, que cet ouvrage soit co-écrit par un syndic professionnel peut surprendre. "Au contraire", précise Valentine Gevers, syndic de copropriété, fondatrice de la société PoliValent, qui co-signe l’ouvrage

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité