Prêts hypothécaires : les banques pourraient exiger plus de fonds propres

Prêts hypothécaires : les banques pourraient exiger plus de fonds propres
©pexels
Les prix de l’immobilier résidentiel ont continué à augmenter en 2018. Selon ING, il n’en sera pas de même cette année (+2 % seulement), ni surtout en 2020 (+1 %). Entre autres parce que les banques seront plus tatillonnes.  

L’heure est aux bilans. En immobilier résidentiel, ce n’est pas

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité