Les commerces et restos éphémères en quête de surface à Bruxelles

Charlotte Mikolajczak, à Cannes
Commerces et restos éphémères en quête de surface à Bruxelles
©AFP
L’occupation temporaire d’immeubles vides, également appelée urbanisme transitoire, est une des grandes tendances de l’immobilier de ce XXIe siècle. Normal que le Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) succombe donc à cette thématique. Si l’organisateur de ce Salon...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité