A Bruxelles, 6,8 millions de mètres carrés sont vides... et si on les occupait?

D’après un collectif d’associations, la capitale compte un grand nombre de bâtiments vides, oubliés ou en attente de travaux. Plusieurs initiatives, publiques comme privées, fleurissent pour les occuper. Ne fût-ce que… temporairement.

A Bruxelles, 6,8 millions de mètres carrés sont vides... et si on les occupait?
D’après un collectif d’associations, la capitale compte un grand nombre de bâtiments vides, oubliés ou en attente de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité