Net recul des activités immobilières : quel impact sur les prix post-virus ?

La chute drastique des transactions ne fait en effet aucun doute. Les agences sont fermées et les biens ne se visitent pas. Dans leur dernier baromètre trimestriel, paru il y a quelques jours, les notaires ont d’ailleurs pointé des reculs d’activités très significatifs de 30, 40, voire 50 %.

Net recul des activités immobilières : quel impact sur les prix post-virus ?
©REPORTERS

En cause, le manque d’offres de biens à des prix moyens ou d’entrée de gamme.

Plus que n’importe quel autre indice immobilier s’attachant

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité