Avec ou sans la Chine, la logistique belge post-Covid va profondément changer

La moitié des logisticiens belges n’est pas préparée à la marche en avant de la Chine. Un manque d’intérêt surprenant.

Avec ou sans la Chine, la logistique belge post-Covid va profondément changer
© DR
C.M.

La moitié des logisticiens belges n’est pas préparée à la marche en avant de la Chine. Un manque d’intérêt surprenant.

Le dernier baromètre de Montea, société immobilière cotée en Bourse, investie dans la logistique en Belgique et aux Pays-Bas (près de 1,4 million de m²), s’interroge sur l’impréparation des logisticiens belges face à l’organisation

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité