Avec le Royaume-Uni, Cofinimmo s’offre un 9e pays

 Il s’agit aussi du 3e nouveau pays dans lequel la société immobilière entre cette année.

Avec le Royaume-Uni, Cofinimmo s’offre un 9e pays
© Belga Image
Charlotte Mikolajczak

La société immobilière réglementée Cofinimmo, qui publiera mercredi ses résultats semestriels, ne les a pas attendus pour annoncer une première acquisition au Royaume-Uni : trois maisons de repos et de soins récentes, louées à l’opérateur familial Country Court Care, situées dans l’est et le sud-est de l’Angleterre. De quoi ajouter près de 200 lits à son portefeuille santé. Et, surtout, un 9e pays à sa couverture géographique qui abrite déjà la Belgique, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Finlande, l’Espagne, et, depuis cette année 2021, l’Irlande et l’Italie. “Une avancée majeure dans l’exécution de notre stratégie d’entreprise, commente Jean-Pierre Hanin, CEO de Cofinimmo, cité dans le communiqué, à savoir : développer et consolider notre position de leader dans le secteur de l’immobilier de santé en Europe.” 

 
Car c’est bien cet actif qui fait voyager la SIR. Ses autres types de biens, bureaux et réseaux de distribution, ne sont situés que dans trois pays (Belgique, Pays-Bas et France).

L’investissement total s’élève à environ 57 millions de livres (67 millions d'euros). De quoi faire basculer le portefeuille santé de Cofinimmo au-delà des 60 %. Mais pas (encore) baisser le précompte mobilier de 30 à 15 %. L’opération britannique n’a en effet pas d’incidence à ce titre, puisqu’elle concerne un investissement en dehors de l’Espace économique européen. La SIR n’en a pas moins décidé de publier un ‘update’ concernant ledit précompte mobilier en même temps que ses résultats semestriels.

Les niches qui incitent à l’expansion

À noter que si certaines SIR voyagent davantage que d’autres, cela tient au type d’actifs dans lesquels elles sont investies. Assurément, la santé aide à traverser pas mal de frontières : Cofinimmo vient donc d’entrer dans un 9e pays ; quant à Aedifica, elle s’aligne dans 7 pays (Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Royaume-Uni, Finlande, Suède, et, depuis février de cette année, Irlande). 

La logistique est également source d’expansion géographique, peut-être dans un nombre plus restreint de pays (6 pour WDP, 3 pour Montea) mais de manière plus intense. Autre niche poussant aux voyages : les logements pour étudiants. Xior, qui s’en est fait une spécialité est d’ores et déjà active dans quatre pays, Belgique, Pays-Bas, Espagne et Portugal. À l’inverse, le résidentiel, les bureaux et les commerces, du moins ces derniers mois, sont plus sédentaires.

Sur le même sujet