Seconde résidence : Les Belges achètent les biens les plus chers en Espagne

Les Belges se sentent chez eux en Espagne. Surtout sur la Costa Blanca, dans la province d’Alicante. En 2020, ce sont pas moins de 2105 compatriotes qui y ont acheté un logement, malgré la pandémie. En 2010, ils n’étaient encore que 495. Ce qui représente une augmentation de pas moins de 425 % en dix ans.

Seconde résidence : Les Belges achètent les biens les plus chers en Espagne
©Shutterstock
La Libre Eco

Les Belges représentent 14 % des ventes immobilières à des étrangers sur la Costa Blanca, constate Provia, l’association qui représente les courtiers, les promoteurs et les experts immobiliers professionnels de la région.

Même pendant la pandémie, les Belges sont restés de grands amateurs de cette région, le nombre de ventes n’a diminué que de 13 %, ce qui représente la baisse la plus faible en termes de nationalités.

Provia indique que le prix d’achat moyen, en revanche, a augmenté de 12 %, pour atteindre 220 163 € en 2020. Ce sont donc les Belges qui achètent les biens les plus chers dans la région, après les Néerlandais qui, eux, ont dépensé en moyenne 273 336 euros.

Seuls les Britanniques sont plus nombreux à y acquérir des maisons et des appartements, mais à la suite du Brexit, on constate une chute de plus de 30 %.

La crise sanitaire a stabilisé les prix de l'immobilier dans la région espagnole mais les derniers chiffres disponibles indiquent une légère augmentation des prix. Dans la commune d’El Campello, on constate déjà une augmentation de 1,4 %. Dans la province d’Alicante, le prix du mètre carré a déjà progressé de 2,7 % cette année. Une preuve s’il en fallait que les acheteurs réalisent actuellement une bonne affaire.

La Costa Blanca est une destination très prisée au niveau international et attire chaque année des millions de touristes, ce qui permet aux Belges d'obtenir un rendement supplémentaire grace à la location.